Puisqu'on a toujours fait comme ça

Puisqu'on a toujours fait comme ça

Grand maximum collectif de comédiens / Sebastian Lazennec théâtre / Puisqu’on a toujours fait comme ça affiche

Création 2020 repoussée à 2021 / Puzzle pittoresque et cynique autour du travail en entreprise

« Puisqu’on a toujours fait comme ça » est le dernier volet d’un triptyque sur les soi-disant piliers de notre société. Après avoir parlé du Couple dans « Regarde-moi dans les yeux pendant quatre minutes », puis de la Famille dans « Nous ne viendrons pas manger dimanche », cette nouvelle création de Sébastian Lazennec avec les comédien.ne.s de Grand maximum, questionne le monde du Travail et plus particulièrement de l’Entreprise.

Le travail, au cœur de notre paradoxal rapport au monde, monopolise la plus grande partie de notre temps. Nous attendons de lui qu’il apporte du sens à notre vie et en même temps, nous aimerions qu’il occupe moins de place. Qui ne s’est pas entendu poser cette première question : « Tu fais quoi dans la vie ? » qui, en fait, veut dire : « Quel métier exerces-tu ? » Notre travail détermine-t-il qui nous sommes ? Notre activité professionnelle est-elle le premier, voire le seul critère pour nous définir ? Autant de constats qui donnent raison d’être à un spectacle sur ce thème.

Sans compter que le mot travail vient du latin « tripalium », instrument de torture formé de trois pieux. Ce qui amène à la question fondamentale que soulève cette création : « Jusqu’où est-on prêt à aller pour avoir et garder un travail ? ».

Avec son écriture élaborée à partir d’improvisations, Grand Maximum nous embarque avec humour et démesure dans un univers empreint de tendresse et de cruauté, dans lequel mélancolie et recherche de sens ne nous empêchent en aucun cas de rire de nous autant qu’ils rient d’eux-mêmes.

Grand maximum collectif de comédiens / Sebastian Lazennec théâtre / Puisqu’on a toujours fait comme ça

Direction, écriture et mise en scène : Sebastian Lazennec

Jeu : Lydia Benoist, Cécile Genoud, Nathalie Allonneau, Marion Dubois, Frédérique Leguillon, Catherine Plumard, Caroline Lebois, Julie Moquet, Emilie Métris, Sophie Loysance, Nicolas Boutruche, Yvonnic Stocker, Marc Bourasseau, Pascal Fouillé, Didier Beaujean, Nicolas Aubert et Samuel Giglio.

Technique et création lumière : Jérôme Guilmin

Photos : Pascal Boudet

Public : Non conseillé avant 10 ans.

Durée : 100 minutes.

Résidence de création : MLC Les Saulnières au Mans, Yvré l’Evêque, La Chapelle St Aubin et Centre Rabelais à Changé.
Avec le soutien de la ville du Mans.